Dr Françoise PÊNE

Biographie CV

Le Docteur Françoise Pêne se définit comme citoyenne du monde et son parcours médical est bien à cette image. Issue au départ du système hospitalier où elle a été Praticienne titulaire pendant plus de quinze ans, Interne des hôpitaux de Paris, puis Chef de Clinique – Assistant d’abord à l’Institut Gustave-Roussy, puis à la Faculté Tenon-Saint-Antoine, elle a présenté un parcours fait de multiples sous-spécialisations, souvent liées à de grandes rencontres scientifiques. La première fut en hématologie où elle est devenue une des rares spécialistes françaises en irradiation précédant les greffes de moelle (1995), puis en lymphomes et maladies de Hodgkin avec les médecins du MD Anderson de Houston (TX-USA) où elle a résidé et travaillé pendant plus d’un an sous l’égide du Pr Lester Peters avec lequel elle a continué à collaborer jusqu’à son Habilitation à diriger des recherches en sciences biologiques et médicales (1991) où ce leader d’opinion renommé outre-Atlantique notamment dans le cadre des nouvelles technologies du cancer, avait fait le voyage pour être membre de son jury d’habilitation.

Grande première à l’époque à l’Université  Pierre et Marie Curie ! qui avait fait débat, mais pratique maintenue ensuite à de nombreuses occasions par cette prestigieuse université. Son parcours a été ensuite infléchi par sa rencontre avec le très européen Professeur Emmanuel Van Der Schueren , de Louvain, malheureusement prématurément décédé (1999) avec qui elle travaillera presque dix ans au sein de l’EORTC (groupe européen menant des essais dans tous les types de cancers) et où elle a eu l’honneur d’initier et de diriger le tout dernier essai post-opératoire (1997) des cancers du rectum, essai ayant fait ressortir la nécessité d’associer une chimiothérapie à la radiothérapie devenue depuis conformationnelle. Installée ensuite (2001) dans un département de cancérologie comprenant à la fois un service de radiothérapie et le service d’oncologie médicale du Pr Lotz, ses travaux ont porté sur l’optimisation des associations radio-chimiothérapiques des cancers digestifs, de la tête et du cou ainsi que des tumeurs cérébrales primitives. Responsable à partir de 2003 à l’hôpital Tenon de l’unité d’uro-oncologie, le Docteur Françoise Pêne a alors recentré son intérêt sur l’installation des nouvelles technologies avec le passage de la radiothérapie 3D à la RCMI dans le cancer de la prostate (radiothérapie avec modulation d’intensité permettant l’escalade de doses en épargnant au mieux les tissus sains).

Parallèlement, sa curiosité de l’économie de la santé lui a fait préparer l’ENA pour connaitre au mieux l’implémentation de ces nouvelles technologies, et des médicaments récents appelés Thérapeutiques Ciblés, au sein d’unités hospitalières parfois en équilibre financier fragilisé, lui permettant d’influer (favorablement !) sur l’installation des nouvelles technologies, ce qui l’a fait nommer à deux reprises expert (e) pour les investissements hospitaliers de l’Assistance Publiques (scanners-simulateurs des hôpitaux Henri-Mondor et Pitié-Salpêtrière).

Issue d’une lignée d’enseignants, sa passion pour la transmission ne s’est jamais démentie, dans des cadres divers, tant auprès des plus jeunes, étudiants de DCEM 2 et 4 à Faculté Pierre et Marie Curie que dans le cadre d’un DIU d’oncogériatrie renommé en France et dans l’ensemble des pays francophones. C’est d’ailleurs avec l’un d’eux, le Maroc, que ces liens d’enseignement et d’expertise du Dr Françoise Pêne sont les plus forts, dans le cadre de l’oncologie et surtout de l’onco-Urologie, depuis 2010.

Elle entretient également des liens très puissants depuis deux ans avec son autre pays d’adoption, le Sénégal, dans des activités de collaboration avec le Pr Mamadou Diop du CHU de Dakar, l’hôpital Le Dantec portant essentiellement sur la formation en France de médecins et de techniciens paramédicaux dans le cadre du dépistage et du suivi de cancers de la femme.

Fervente partisante de la Démocratie Sanitaire, elle œuvre depuis quelques années auprès de l’une d’entre elles, l’ANAMACAP, regroupant des patients et des familles touchés par le cancer de la prostate comme conférencière. De la même façon, elle est devenue formatrice médicale et conseillère-référente auprès d’un des plus importants IFSI (Institut de Formation pour les Soins Infirmiers) de France, le Centre Louise Couvé.

Enfin, le Docteur Françoise Pêne est l’un des membres les plus influents du GETUG, groupe français coopérateur d’études des tumeurs uro-génitales, où naissent la plupart des protocoles thérapeutiques des cancers de la prostate, de la vessie et du rein.

Actuellement le Docteur Françoise Pêne est médecin au Centre de Radiothérapie Hartmann à Levallois Perret où elle se consacre plus spécifiquement aux tumeurs urologiques et digestives, ainsi qu’aux diverses activités d’enseignement de ce centre prestigieux.

Le Docteur Françoise Pêne est l’auteur de plus de soixante articles référencés sur le plan international et accessibles sur le site PUBMED