Dr Ilan DARMON

Biographie

Dr Ilan DarmonDr Ilan Darmon, oncologue radiothérapeute.

Il effectue ses études médicales à la l’université Paris 7-Diderot (UFR médicales Lariboisière-St Louis – Xavier Bichat) et devient interne des hôpitaux d’Amiens – Picardie en 2010.

Durant son internant, le Dr DARMON effectue sa formation médicale notamment dans le service de radiothérapie du Centre Oscar Lambret à Lille et dans les services de Radiothérapie, d’Oncologie médicale, de radiologie et de médecine nucléaire du CHU Amiens-Picardie. Il complète sa formation par l’obtention des diplômes universitaires de Radiobiologie et Radioprotection en radiothérapie (Institut Gustave-Roussy et Institut Curie), de Carcinologie Cervico-faciale (Institut Gustave Roussy), de haute technicité en Radiothérapie (Centre Antoine Lacassagne, Nice) et participe aux ateliers de curiethérapie de haute technicité (Centre Antoine Lacassagne, Nice).

Il acquiert également les compétences en curiethérapies notamment pour les cancers prostatiques, gynécologiques, digestifs et cutanés.
Il est nommé praticien Assistant spécialiste des Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) au sein du département de Radiothérapie à l’Institut Curie de 2015 à 2017 puis praticien des CLCC en 2017-2018 où il s’implique dans plusieurs projets recherche clinique ayant pour objectif l’amélioration de la prise en charge des cancers.
Le Docteur Darmon est également impliqué dans l’enseignement et la formation médicale des internes depuis 2015, en tant que conférencier d’internat de 2012 à 2018 puis en tant que secrétaire général du Club des Oncologues Radiothérapeutes Parisiens (CORP) depuis 2018.
Il est membre de plusieurs sociétés savantes comme l’ESTRO (European SocieTy for Radiotherapy and Oncology), la SFRO (Société Française de Radiothérapie Oncologique), le GETUG (Groupe d’Etude des Tumeurs UroGénitales).

En 2018, il rejoint l’équipe de l’Institut de Radiothérapie et Radiochirurgie Hartmann, soucieux de proposer aux patients des soins personnalisés dans un cadre humain au sein d’un plateau technique à la pointe de la technologie et de l’innovation.

Principales Publications

– « La radiothérapie hypofractionnée avec escalade de dose dans les cancers de la prostate, un nouveau standard ? Évaluation de la toxicité aiguë au sein d’une institution » – I. Darmon et al. CO-155 AFU 2018 ; Progrès en Urologie Novembre 2018 ; 28(13) : 698-699 

– « Place de la radiothérapie stéréotaxique extracrânienne dans la prise en charge des patients atteints de cancer » – L. Bazire,      I. Darmon et al. Cancer/Radiothérapie Septembre 2018 ; 22(5) : 447-458 

– « Radiothérapie modérément hypofractionnée (2,5 Gy par fraction) avec escalade de dose des cancers de la prostate pris en charge à l’institut Curie : évaluation de la tolérance aiguë » – I. Darmon et al. Cancer/Radiothérapie 2017 Octobre ; 21(6-7) :708-709 – Poster PO 66 – SFR0 2017 

– “Temozolomide and Bevacizumab Induction before Chemoradiotherapy in Patients with Bulky Glioblastoma and/or with Severe Neurological Impairment.” –  I Darmon et al. – J Cancer, 2017 May 12;8(8):1417-1424 

– « Upfront treatment with temozolomide and bevacizumab (TEMOBEVA) in patients with bulky, multifocal glioblastoma and/or with severe neurological impairmen ». – I. Darmon et al. Journal of Clinical Oncology 33, no. 15_suppl – Abstract e13037 – ASCO 2015

« Neoadjuvant Temozolomide and Bevacizumab for bulky glioblastoma before radiotherapy » – I. Darmon et al. Radiotherapy & Oncology 2014; 111(supl1): S4 – Abstract E33-0831 – ESTRO 2014 

– « Impact d’une chimiothérapie néoadjuvante par TEMOZOLOMIDE et BÉVACIZUMAB sur la définition des volumes cibles chez des patients atteints de glioblastomes volumineux non résécables et non irradiables d’emblée » – I. Darmon et al. Cancer/Radiothérapie 2014 Octobre ; 18(5-6) :597 – Poster PO 16 – SFRO 2014 :

– « Place de l’arcthérapie modulée et de la chimiothérapie concomitante dans la prise en charge des cancers du canal anal localement évolués » – I.Troussier, F.HuguetS.Servagi-Vernat, C.Benahim, J.Khalifa, I.Darmon, C.Ortholan, L.Krebs, C.Dejean, P.Fenoglietto, S.Vieillot, R.-J.Bensadoun, J.Thariat.- Cancer/Radiothérapie Avril 2015 vol 19(2) : 127-138

Diplômes

  • 16 Mars 2018 Formation aux Bonnes Pratiques Cliniques (BCP)(version Investigateur), version n° 2.0.
  • Septembre 2016 Ateliers de curiethérapie de haute technicité– Centre Antoine Lacassagne (Nice)
  • 21 octobre 2016 DESC de Cancérologie– Université de Picardie Jules Vernes – Amiens
  • 21 septembre 2015 :Thèse d’Etat de Docteur en Médecine : « Irradiation mammaire et ganglionnaire après mastectomie partielle gauche par radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) rotationnelle : comparaison dosimétrique – Université de Picardie Jules Vernes – Amiens.
  • 5 juin 2015 :DES d’oncologie option radiothérapie : « Association de Temozolomide et Bevacizumab avant radio-chimiothérapie pour les glioblastomes volumineux, multifocaux et/ou présentant un déficit neurologique sévère (TEMOBEVA) » – Lille
  • 2014 DIU de haute technicité en Radiothérapie– Centre Antoine Lacassagne (Nice)
  • 2013 : DU de Carcinologie Cervico-faciale –Institut Gustave Roussy (Villejuif)
  • 2012 DU de Radiobiologie et radioprotection en radiothérapie– Institut Gustave Roussy et Instit Curie
  • 20102015: Internat en Oncologie – Radiothérapie – Université de Picardie Jules Vernes, CHU Amiens-Picardie
  • 2005 à 2007 : Master 1parcours santé mention « Biologie Cellulaire, Physiologie, Pathologie (BCPP) ».  Validation des Unités d’Enseignement (UE) : « Biostatistiques et épidémiologie clinique » ; « Thérapies cellulaires et biothérapies » ; « Physiologie cardio-vasculaire et de l’hémostase » – Université Paris 7 Denis Diderot
  • 2004 – 2005Concours du premier cycle des études médicale – Faculté de Médecine Lariboisière-Saint Louis, Université Paris 7 Denis Diderot