La caractérisation biologique du cancer

Connaître l’ennemi

Apprécier l’extension exacte du cancer, en définir son génie évolutif mais surtout connaître avec précision les caractéristiques biologiques du cancer permet d’adapter le traitement et, en cas de faille moléculaire bien identifiée, lui opposer des traitements ciblés.

La France a mis au point un programme ambitieux et internationalement reconnu de caractérisation biologique des cancers. Des plateformes biologiques INCa ont été développées partout en France pour rendre possible cette caractérisation pour tous les cancers survenant chez les assurés sociaux. Dans la même veine, des études cliniques appelées AcSé sont en cours, en lien avec l’industrie pharmaceutique, pour tester l’efficacité  de traitements ciblés en fonction, non pas de l’organe d’origine des cancers, mais selon l’existence ou non d’une cible moléculaire.

Pour les non assurés sociaux, nous proposons des caractérisations moléculaires avec des laboratoires privés américains ou européens. Les traitements ciblés peuvent être également proposés selon des justifications biologiques.

 

La biopsie liquide

Il existe un engouement très productif pour la recherche de cellules cancéreuses circulantes (appelées cellules tumorales circulantes ou CTC) et pour l’ADN circulant qui permet de mieux apprécier le pronostic du cancer et la réponse de ce cancer aux traitements (monitorage de la quantité de CTC ou du taux d’ADN circulant). Dans certaines situations il permet aussi de déterminer s’il existe un recours possible à des traitemens ciblés.